• Le soleil et la Lune.

    Musique de fond :

     

    Il y a très longtemps dans un monde sombre, vivait un homme tout à fait commun.
    Rien de spécial ne lui était arrivé et visiblement rien n'allait lui arriver.
    Il vivait enfermé dans un baraquement après avoir été banni de la ville à cause de ses yeux qui étaient d'une brillance à en aveugler plus d'un.
    Dans sa ville habitait une très jolie femme enfermée elle aussi dans un grand château de fer.
    C'était la plus jolie des femmes qui n'avait jamais existé.
    On racontait que son regard aveuglait ceux qui s'y aventuraient.
    C'est alors qu'un jour l'homme sortit du cabanon lui servant de maison pour s'aventurer dans la ville et croisa la jeune femme par hasard et ne pu s’empêcher de la regarder; s'attendant à être aveuglé l'homme paniqua quand le regard de la femme croisa le sien.
    Tous deux furent étonnés qu'ils puissent se regarder et ainsi pouvoir admirer les yeux de l'autre.
    Tous deux n'avaient jamais pu croiser le regard de quelqu'un d'autre sans l'aveugler mortellement.
    L'homme couru pour rejoindre la Femme mais lorsqu'il était assez prés pour la toucher il fut éloigné d'elle de force par une ombre forte et imposante.
    C'était l'esprit de la nuit.
    Il n'était pas content que les deux jeunes gens puissent se voir sans rien risquer et jeta un sort à la Femme.
    Si la Femme croisait encore le regard de l'Homme elle serait forcée de partir aussi loin qu'il lui était possible.
    L'Homme ne voulait pas laisser la Nuit les séparer et se jeta sur elle pour l'en empêcher mais La Nuit était bien plus rusée que l'Homme et ne se fît pas prendre.
    Énervée, la Nuit lança le même sort à l'Homme.
    Les pauvres étaient damnés à ne jamais pouvoir se regarder. La Nuit partit pensant avoir gagné.
    Mais L'homme ne pouvait passer une seule seconde sans regarder la Femme et la fixa immédiatement malgré le sort qui leur avait été jeté.
    Leurs regards se croisèrent et ils furent éloignés instantanément l'un de l'autre; Aucun endroit sur Terre ne pouvait les séparer indéfiniment alors la Nuit mit l'homme dans le ciel qui éclaira, pendant la journée, le monde entier avec son regard aussi lumineux que le feu et la Femme se retrouva elle aussi dans le Ciel mais était contrainte à éclairer le monde de nuit, lorsque l'Homme n'était plus présent.
    La Planète était maintenant éclairée le jour et la nuit mais la Nuit savait que si la Lune éclairait le monde après que le soleil soit parti alors elle n'allait plus exister et décida de forcer la Lune à disparaître le temps de quelques jours, laissant ainsi la Nuit régner sur le monde comme elle le faisait auparavant.
    C'est ainsi que le Soleil et la Lune sont nés, deux amoureux se chassant constamment ne pouvant se voir plus de quelques instants.
    Depuis ce jour la Naissance de la nouvelle Lune est célébrée dans le monde entier en signe de renouveau universel.
     
    -Arthur Logerot.
    « Un monde de fer, un cœur de chair.Les quatres murs. »

  • Commentaires

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


JavaScript Free Code